Le K-D2S Club

Le forum sons pour sons jeunes
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La phrase sans fin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
KayOo
Danseur étoile
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Age : 29
Localisation : Quelque part dans l'infinité du 77
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Jeu 26 Oct - 14:31

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
banm
Jeune Star
avatar

Masculin Nombre de messages : 141
Age : 28
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Jeu 26 Oct - 14:58

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tombé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KayOo
Danseur étoile
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Age : 29
Localisation : Quelque part dans l'infinité du 77
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Jeu 26 Oct - 15:18

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby Lil
Un professionel du K'D2S Club
avatar

Féminin Nombre de messages : 6121
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Jeu 26 Oct - 18:08

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili8668.skyblog.com
banm
Jeune Star
avatar

Masculin Nombre de messages : 141
Age : 28
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Jeu 26 Oct - 21:38

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby Lil
Un professionel du K'D2S Club
avatar

Féminin Nombre de messages : 6121
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Ven 27 Oct - 7:20

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili8668.skyblog.com
banm
Jeune Star
avatar

Masculin Nombre de messages : 141
Age : 28
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Ven 27 Oct - 13:28

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KayOo
Danseur étoile
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Age : 29
Localisation : Quelque part dans l'infinité du 77
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Ven 27 Oct - 15:05

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
banm
Jeune Star
avatar

Masculin Nombre de messages : 141
Age : 28
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Ven 27 Oct - 19:48

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby Lil
Un professionel du K'D2S Club
avatar

Féminin Nombre de messages : 6121
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Ven 27 Oct - 20:07

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui etait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili8668.skyblog.com
banm
Jeune Star
avatar

Masculin Nombre de messages : 141
Age : 28
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Ven 27 Oct - 21:58

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui etaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui etait poilu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KayOo
Danseur étoile
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Age : 29
Localisation : Quelque part dans l'infinité du 77
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Ven 27 Oct - 22:46

[MDR !]

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby Lil
Un professionel du K'D2S Club
avatar

Féminin Nombre de messages : 6121
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Sam 28 Oct - 12:20

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili8668.skyblog.com
KayOo
Danseur étoile
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Age : 29
Localisation : Quelque part dans l'infinité du 77
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Sam 28 Oct - 14:32

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
banm
Jeune Star
avatar

Masculin Nombre de messages : 141
Age : 28
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Sam 28 Oct - 14:44

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KayOo
Danseur étoile
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Age : 29
Localisation : Quelque part dans l'infinité du 77
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Sam 28 Oct - 16:01

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby Lil
Un professionel du K'D2S Club
avatar

Féminin Nombre de messages : 6121
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Sam 28 Oct - 19:36

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili8668.skyblog.com
KayOo
Danseur étoile
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Age : 29
Localisation : Quelque part dans l'infinité du 77
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Sam 28 Oct - 21:05

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du cul
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby Lil
Un professionel du K'D2S Club
avatar

Féminin Nombre de messages : 6121
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Dim 29 Oct - 11:38

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du cul mais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili8668.skyblog.com
moi_68
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6910
Age : 34
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Dim 29 Oct - 14:48

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du cul mais en

_________________
ViSe ToUjOuRs La LuNe

MêMe Si Tu EcHoUeS,tU aTtErRiRaS pArMi LeS éToIlEs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby Lil
Un professionel du K'D2S Club
avatar

Féminin Nombre de messages : 6121
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Dim 29 Oct - 15:11

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du cul mais en la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili8668.skyblog.com
banm
Jeune Star
avatar

Masculin Nombre de messages : 141
Age : 28
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Dim 29 Oct - 16:30

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du cul mais en la poussant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yayaye
Légerement accroc
avatar

Masculin Nombre de messages : 403
Age : 27
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Sam 4 Nov - 22:05

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du cul mais en la poussant par
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapeurmich.skyblog.com
Baby Lil
Un professionel du K'D2S Club
avatar

Féminin Nombre de messages : 6121
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Dim 5 Nov - 11:28

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du cul mais en la poussant par la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili8668.skyblog.com
yayaye
Légerement accroc
avatar

Masculin Nombre de messages : 403
Age : 27
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin   Dim 5 Nov - 15:05

Ce matin, la maison verte et rose, entourée de
grands sapins tous beaux qui étaient petits, avaient des belles aiguilles bien pointues et qui faisaient mal quand on les touchaient du bout des orteils et les feuilles mortes étaient sur le panier qui devenait abimé par le froid et le vent glacé les oranges tombaient comme des feuilles craquelées sur le sol dur et humide parce que le gazon vert mouillé tres rouge envahissait la tour de Pise qui commençait à tomber du ciel vers une vielle dame qui était poilue des yeux et qui puait du cul mais en la poussant par la droite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapeurmich.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La phrase sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
La phrase sans fin
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Phrase sans fin
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Comment dire non aux festivités sans paraître "chiante"
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le K-D2S Club :: On the dancefloor :: ROOM 3 : HARD TECH :: Jeux-
Sauter vers: